Aujourd'hui, c'est l'Epiphanie, et comme chaque année, dans toutes les familles, on va magouiller en coupant la galette pour que ce soit le plus jeune qui ait la fève et devienne ainsi le roi.

Pourquoi, me direz-vous? Eh bien, tout simplement parce que  dans le cas contraire, ce nain nombriliste va nous faire une crise de larmes et pourrir l'ambiance d'un moment qui est, à la base, quelque chose de convivial.  Déjà qu'il laisse la moitié de sa part dans l'assiette!

Et si pour une fois, nous apprenions à ces p'tits morveux ce qu'est le partage ? Et que dans la vie, il faut savoir perdre de temps en temps

S'il pleure ou crie, rappelez-lui que partout dans le monde , des enfants meurent de faim et qu'il est bien mal placé , lui, sale petit occidental égoïste gavé au mac do et abruti à coup de playstation, pour se plaindre de quoi que ce soit. Argggg!!!! 

           galett22

Allez, zou! Au lit maintenant!!! Non mais!!!